Sysconseils

Au cœur de l’alimentation et du service

Sysco vous accompagne et vous propose des conseils au travers de son contenu “Paroles 2”.

Réinventez-vous avec nous !

Sysconseils de la reprise

Nous savons combien la période que vous venez de traverser fut compliquée sur tous les plans. En tant que fournisseur et partenaire de votre business, nous nous devons de vous accompagner afin de pouvoir au mieux et au plus vite, reprendre votre activité.

Nous avons donc dédié un contenu pour vous accompagner dans cette reprise et vous permettre de trier les informations pour en faire le meilleur usage possible.

Vous retrouverez différentes thématiques telles que :

Découvrez ici les Sysconseils de la reprise :

Sysconseils de la reprise

Sysconseils pour une reprise sereine
Laissez le temps pour dévoiler les 5 conseils pour une reprise maîtrisée

Sysconseil #1 : Réduisez le gaspillage alimentaire

#Conseil 1 : Adaptez vos quantités

Le tout premier conseil que l’on peut aborder en termes de réduction du gaspillage alimentaire en restauration est le suivant : préparer le strict nécessaire, donc coller au maximum aux quantités attendues pour réduire le gâchis qu’entraînerait une surproduction non nécessaire.

Pour ce faire, il existe en restauration collective comme en restauration commerciale des applications qui permettent de réserver et de choisir à l’avance ce que l’on va commander. Ainsi, on peut être beaucoup plus précis quant au nombre de convives et donc aux quantités attendues en préparation. Produire juste ce qu’il faut, c’est réduire le gaspillage potentiel.

Comme le dit si bien Denis :

“Le meilleur déchet c’est celui que l’on ne produit pas !”

Denis Olivier – Meal Canteen

#Conseil 2 : Proposez différentes portions

Afin de permettre de moduler les quantités dans les assiettes et donc éviter que ça finisse à la poubelle, vous pouvez proposer différentes tailles de portions selon les appétits et les envies.

En effet, en proposant par exemple des portions de S à XL, le convive pourra adapter sa quantité à son appétit et donc moins gâcher de denrées. Cela peut aussi potentiellement permettre un pricing différencié donc permettre aux petits mangeurs de réduire leur addition, et aux gros appétits d’être sûrs de ne pas rester sur leur faim 😉 Un double avantage donc : mieux s’adapter à la demande et réduire le gaspillage alimentaire.

Bon à savoir : la région de Grenoble propose un guide pour moins jeter en collectivité

#Conseil 3 : Réutilisez les restes

Les ressources zéro déchet se multiplient et permettent aux particuliers comme aux professionnels de trouver des recettes, des astuces, des techniques de plus en plus poussées pour réutiliser les denrées et éviter au maximum de devoir jeter.

C’est également une tendance reconnue chez les Chefs qui adoptent les recettes zéro déchets pour leurs plats étoilés.

Sysconseil #2 : Optimisez votre visibilité sur le web

#Conseil 1 : Soyez présent sur Google Maps

Le premier conseil que l’on peut donner aux restaurateurs afin d’optimiser leur visibilité sur le web est d’être présent sur Google Maps. En effet, grâce à ses nombreuses fonctionnalité Google Maps permettra notamment à vos potentiels futurs clients de trouver plus facilement votre restaurant, sans même vous connaitre ils pourront vous trouver grâce à l’onglet « découvrir ». Etre présent sur Google Maps est donc primordial d’autant plus qu’il s’agit du 1er site qui peut générer du trafic pour les restaurateurs, bien avant Tripadvisor.

#Conseil 2 : Présentez vos (nouveaux) services

Google My Business permet à ses utilisateurs d’indiquer diverses informations afin de fournir à vos clients les renseignements les plus précis possibles. L’ensemble des données s’afficheront sur le profil de votre établissement dans la recherche Google ainsi que sur Google Maps. Vous pouvez indiquer vos horaires d’ouverture, votre menu etc. Et, depuis peu, Google vous permet également d’ajouter de nouveaux attributs, par exemple, si vous proposez la vente à emporter, la livraison ou encore si vous pouvez accueillir du public.

L’intérêt de bien indiquer ses informations sur Google My Business est triple : premièrement, pour fournir à vos clients des informations les plus précises possibles, ainsi, ils ne se déplaceront pas pour rien. D’autre part car l’affichage de Google est optimisé, c’est-à-dire que si un client recherche « restaurants vente à emporter » Google n’affichera que les restaurants ayant indiqués l’attribut « vente à emporter ». Enfin, et de manière générale cela vous permettra d’augmenter vos ventes en livraison et ventes à emporter.

#Conseil 3: Communiquez avec vos clients

Il est important d’avoir un contact régulier avec vos clients. Vous pouvez communiquer avec eux sur vos réseaux sociaux (Facebook, Instagram …), ou encore, grâce au Google Posts, qui vous permettront de communiquer directement avec vos clients et partager en temps réel sur ce qui se passe au sein de votre établissement (promouvoir des évènements, prendre des réservations, poster des articles etc.) . Le principe est plus ou moins le même que celui du fil d’actualité Facebook. Enfin, vous pouvez utiliser les avis Google pour répondre aux questions de vos clients, afin de convertir un client mécontent en client fidèle.

« 60% des internautes lisent les avis Google avant de se rendre dans un restaurant/bar/café. »

Etude Bright Local

Sysconseil #3 : Réflexes hygiène pour votre établissement

#Conseil1 : Aidez vos employés

Les premiers acteurs et relais de votre routine hygiène et de votre plan de préventions sont avant tout vos salariés. Il faut donc les accompagner, les former et les rassurer sur les méthodes mises en place car ils sont la clé de réussite de ce projet. Ces nouvelles habitudes sont forcément contraignantes, mais avec des outils simples, vous pourrez facilement soutenir le changement en douceur. Dans le contexte du COVID19, il existe des actions à mettre en place pour limiter le risque sanitaire.

Vous pouvez par exemple mettre en place des check-list le matin afin de rappeler l’ensemble des actions à mener. Elles serviront de guide à vos employés. Par ailleurs, il est possible de proposer des quizz et questionnaires afin de s’assurer de la compréhension et de l’intégration de ces réflexes et ce de façon ludique. Enfin, pour suivre les mesures mises en place que vous soyez ou non sur place, vous pouvez demander à votre équipe de prendre des photos afin de garder une trace des mesures en place et de pouvoir contrôler qu’elles sont correctes et efficaces.

#Conseil 2 : Rendez visibles vos actions

Mettre en place des actions correctives au niveau hygiène et sécurité dans le contexte actuel est crucial. Tout comme Sysco, vous avez dû mettre en place un plan de continuité de votre activité.  Rendre visible ce plan l’est alors d’autant plus. Les clients doivent être conscients et doivent très rapidement et facilement voir ce que vous avez mis en place. Ils sont en effet les principaux concernés et ont besoin d’être rassurés immédiatement. L’objectif à garder à l’esprit est de maintenir et renforcer la confiance du client. Si vous avez mis des nouvelles routines, elles doivent se voir clairement. Si elles ne peuvent pas être constatées alors il faut communiquer dessus : affichage, discours en ligne etc.

#Conseil 3 : Assurez le suivi grâce aux autocontrôles

Une fois que vous avez formé et accompagné vos équipes sur les mesures d’hygiène, que vous les avez communiquées auprès de vos clients finaux, il vous reste à vous assurer de la continuité, du suivi des actions sur le long terme. Pour ce faire, il existe différentes possibilités.

Vous êtes sans doute conscient que le smartphone et la tablette sont devenus des objets du quotidien, près de 77% de la population en est équipée, et ils peuvent en ce sens devenir de véritables outils pour votre suivi. En étant doté d’un dispositif mobile, vos équipes peuvent, par le téléchargement d’une application de suivi des méthodes HACCP, assurer en toute simplicité la continuité des actions en vous permettant de contrôler. Vous poursuivrez ainsi la méthode habituelle d’auto-contrôles sur les normes d’hygiène, et cela de façon dématérialisée et intuitive. Ces outils peuvent vous faire gagner en temps et en énergie tout au long de l’année.

En résumé, à l’heure de la reprise, adoptez ces 3 réflexes hygiène :

  • Faites de l’équipe l’acteur essentiel de l’hygiène de l’établissement
  • Communiquez les actions auprès de la clientèle
  • Adoptez un outil digital de suivi des autocontrôles

Vous êtes prêts ? Téléchargez notre fiche pour ne rien oublier 😉

Sysconseils #4: s’adapter aux nouveaux usages clients

Arnaud, fondateur de Pulp, une solution de Click & Collect conçue avec des restaurateurs, pour des restaurateurs, vous présente 3 actions prioritaires à mettre en place pour vous adapter aux nouvelles attentes de vos clients.

#Conseil 1 : pour rassurer et protéger vos clients, digitalisez vos menus.

Le premier conseil pour s’adapter aux nouveaux usages clients concerne votre menu.

En effet, le menu c’est le premier point de contact avec le client sur place. Cependant, il est préférable d’éviter les menus papiers. Pour cela, rien de plus simple : imprimez vos menus et affichez-les à l’entrée de votre restaurant.

Cependant, aujourd’hui, la majeure partie de la population est équipée d’un smartphone alors pourquoi ne pas transformer votre menu papier en menu digital ?

D’autant plus si celui-ci est complexe ou qu’il change régulièrement, créer un menu digital est l’idéal. L’astuce ? Plutôt que de partir de zéro, vous pouvez rediriger vos clients directement vers votre page de livraison ou de Click & Collect ! Toutefois, si vous ne disposez pas de site internet, pas de panique ! Un simple QR Code suffira à digitaliser votre menu. Une fois que le client à scanné le QR Code, il ne lui reste plus qu’à passer commande !

#Conseil 2 : pour développer vos ventes, proposez de nouveaux canaux de commande en ligne

Par mesure de sécurité il vaut mieux éviter au maximum les contacts. Pour cela, vous pouvez proposer vos produits en livraison. Ainsi, le client se fait livrer directement chez lui, il n’a pas besoin de se déplacer et n’a pas de contact avec le restaurant.

Vous pouvez également mettre en place le click & collect : le client commande en ligne et vient ensuite récupérer sa commande au sein de votre restaurant. L’avantage du click & collect est double car le client passe très peu de temps au sein de votre restaurant et minimise ainsi les risques mais il vous permet tout de même de conserver un lien avec le client qui vient récupérer sa commande.

Le petit + : prévoyez une table dédiée dans votre restaurant pour déposer les commandes qui sont prêtes, et indiquez-le aux clients avec un panneau

Arnaud – Pulp

#Conseil 3 : pour faire revenir vos clients les plus frileux, communiquez de façon claire sur vos outils digitaux

L’idéal pour cela est d’adopter une double communication : à la fois sur le web, mais aussi dans votre point de vente.

Par exemple, et comme évoqué précédemment, dans votre restaurant mettez en place un QR Code pour que vos clients aient accès à votre menu mais pas seulement ! Celui-ci peut aussi servir à vos clients pour accéder à vos réseaux sociaux, à des flyers ou encore à des informations concernant votre reprise (nouveaux horaires, nouveau fonctionnement, offres etc.). Si vous proposez le click & collect ou la livraison, n’oubliez pas de glisser votre QR code imprimé à l’intérieur du sac. Par ailleurs, animez régulièrement vos réseaux sociaux, donnez envie à votre clientèle de revenir et montrez-leur que tout est mis en place pour les accueillir en toute sécurité.

Sysconseils #5: comment maîtriser ses coûts ?

Sébastien Vassaux, fondateur de FOODMEUP, outil de gestion back office pour les professionnels de la restauration, nous présente ses conseils pour maîtriser se coûts. L’objectif de cette appli est de structurer la connaissance ingrédient et la connaissance recettes, collaborer efficacement avec les collaborateurs et donner une dimension analytique et observer les problèmes de rentabilité en faisant la chasse aux euros pour améliorer la rentabilité. Cet outil permet aussi de gagner du temps pour passer commande auprès des fournisseurs, générer des bons de production ou gérer vos stocks efficacement. Mais alors : comment maîtriser ses coûts et améliorer la rentabilité ?  

#Conseil 1 : Optimiser son menu

C’est un outil non négligeable. Il convient de se pencher dessus afin d’améliorer sa rentabilité. Par exemple : si la carte présente trop peu de variation de prix, 1 ou 2€ par exemple. Elle ne permet pas d’exploiter la volonté de payer des consommateurs pour une entrée / un dessert ou autre. Si on n’offre pas les bonnes options aux clients, ils risquent de ne pas acheter du tout. Pour aller plus loin, Sébastien propose de découvrir d’autres astuces pour améliorer la rentabilité de son menu.

#Conseil 2: Opter pour un outil de suivi

Il faut vous doter d’un outil qui rende simple la chasse aux euros pour la rentabilité. En effet on observe que maximiser la rentabilité à la maille du produit va permettre de maximiser la rentabilité globale. Cela va passer par une élaboration plus précise de vos fiches techniques par exemple.

#Conseil 3: Digitaliser et automatiser

Enfin, automatiser l’inventaire, la gestion de stock, digitaliser ses commandes et processus devient un atout important à la maîtrise des coûts. Prendre conscience des pertes de quantités produit par produit en cherchant les raisons : pertes, vol etc. vous permettra de mieux gérer, anticiper et parer ces problèmes. En digitalisant vos processus vous pourrez plus facilement réaliser des audits et redresser la barre si nécessaire.

Pour vous aider dans votre démarche, Foodmeup propose d’autres solutions pour mieux gérer votre restaurant.

Sysconseils #6 : Générer du revenu

Antoine Rabin, de la société Dood, spécialisée dans la digitalisation des commandes restaurateurs et boulangerie, nous présente ses conseils pour créer du revenu supplémentaire, même dans cette période délicate

#Conseil 1: Proposer des services en ligne

Suite à la crise du Covid, s’est développée une nécessité de services en lignes pour s’adapter aux usages client. Malgré l’allègement et la levée des contraintes à venir, ces usages restent ancrés. Il est donc important de proposer des services en ligne à vos clients. En effet, ceux-ci vont vous permettre de :

  • Développer un nouveau canal de vente
  • Fidéliser vos clients
  • Capter une nouvelle clientèle grâce au référencement et la présence sur le web

En résumé, développer ses services digitaux, c’est s’assurer un revenu complémentaire et une visibilité non négligeable.p

#Conseil 2: opter pour la commande en ligne

Parmi les services en ligne, il est possible de mettre en place un service de commande en ligne pour développer vos ventes via ce canal. C’est simple et rapide à mettre en place et cela permet de répondre aux attentes clients qui se sont fortement développées suite à la période de confinement.

#Conseil 3: partager et communiquer sur les réseaux sociaux

Enfin, une fois votre page de commande en ligne créée, il ne faut pas manquer de communiquer dessus. En effet, la partager sur vos pages de réseaux sociaux ainsi que sur votre fiche google my business vous permettra d’accroître votre visibilité, de faire connaître ce nouveau service et donc développer vos ventes par ce biais. Il suffit ainsi de mettre en avant ce contenu régulièrement afin d’attirer de nouveaux clients et de fidéliser votre clientèle existante.